• TRAVAILLEZ À RENOUVELLER L'HOMME INTERIEUR ! (2)

      

       

     

     

     




    TRAVAILLEZ À RENOUVELLER L'HOMME INTERIEUR ! (2)

     

        « L'homme intérieur se renouvelle de jour en jour. »   2 Corinthiens 4.16

     




     




     Un jour Dieu envoya le prophète Samuel à la rencontre du prochain roi d'Israël.

     

     

    Samuel vit un homme extrêmement bien fait et pensa :

     

     

    « Ce doit être cet homme ! »

     

     

    Mais Dieu ne juge pas de la même manière :

     

     

    « Les hommes s'arrêtent aux apparences, mais Moi Je vois jusqu'au fond du coeur »

     

    (1 Samuel 16.7).

     

     Paul dut supporter des critiques constantes concernant son apparence physique.

     

     

    Les gens disaient de lui qu'il ne payait pas de mine.

     

    "Quand il se trouve parmi nous en personne, il est faible... "

     

    (2 Corinthiens 10.10).

     

     

     

    Non seulement son corps vieillissait, mais il avait été fouetté, lapidé, affamé, battu et enfermé dans diverses prisons.

     

     

     




    « Cela n'a pas beaucoup d'importance, car le plus important est ce qui est à l'intérieur.

     

     

     

    Et quelque chose d'important est en train de se passer à l'intérieur qui est le contraire de ce qui se passe à l'extérieur.

     

     

     

     Dehors je meurs un peu plus chaque jour. Mais au dedans je deviens de plus en plus vivant, de plus en plus fort.

     

    La joie emplit mon être intérieur, même quand je suis en prison.

     

    Mon espérance ne cesse de se renforcer, bien que je sache que je vais bientôt mourir physiquement.

     

     

    J'aime de plus en plus les autres, même ceux qui m'ont jeté dans cette prison.

     

     

    Le plus étrange c'est que, à l'extérieur je suis en train de mourir, mais à l'intérieur de moi la vie explose ! »

     

    Paul était devenu maître dans l'art de jouer ce jeu intérieur : ses pensées étaient sans cesse tournées vers le ciel.

      

     Même âgé et en prison, il se sentait bien plus vivant que jamais auparavant.

     

    Voilà pourquoi il écrivit :

     

    « Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Les tribulations, la détresse, les persécutions, la famine, la nudité, les dangers, ou l'épée ? »

     

    (Romains 8.35).









    Les difficultés et les souffrances peuvent affecter votre corps physique, mais en vous se cache un être que personne ni rien ne peut toucher.

     

    C'est cet être intérieur qui est le plus important et c'est celui dont vous devez prendre le plus soin !






    © Bob GASS 

     



      fleur85.gif

     

     

     

     

     

     

       

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :