• **Tout va bien**

    **Tout va bien**

     

    Ils égarent mon peuple, disant : Paix ! Et il n'y a point de paix.

    Ézéchiel 13. 10

    Nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ.

    Romains 5. 1

     

    Mon Berger

     

    C'est le nom que porte un café-bar au coin de ma rue.

    Par la porte vont et viennent des gens de toute sorte.

    L'un s'y précipite pour boire un verre, histoire de se remonter le moral. Un autre, un habitué, ayant brisé son foyer, s'y trouve quotidiennement, ne pouvant se passer d'alcool.

    En voilà un qui sort, atteignant avec peine en zigzaguant le mur de l'usine d'en face.

    Un autre encore injurie les passants. Quelle misère !

    Mais non tout va bien.

    L'enseigne lumineuse est là, tristement ironique.

     

     

    N'est-ce pas ce que Satan affirme aussi aux hommes en ce tournant de millénaire ?

    Il laisse miroiter des perspectives de bien-être, de monde meilleur.

    Discours trompeur d'un ennemi qui, pour perdre les hommes, ne veut pas qu'ils regardent la réalité en face.

    En revanche Dieu, lui, dit toujours la vérité à sa créature qu'il aime et qu'il désire sauver.

    Dans la Bible, qui est sa Parole, il ne dit pas que tout va bien, mais au contraire, que l'homme est perdu et que le jugement l'attend.

     

     

     

    Si quelqu'un n'ose pas regarder la réalité en face, c'est que celle-ci l'effraye, et qu'il n'a aucune solution à apporter aux problèmes insurmontables qui se posent à lui.

    Il préfère anesthésier sa conscience et son cœur et faire comme l'autruche qui, dit-on, cache sa tête dans le sable pour ne pas voir le danger.

    Si Dieu, dans sa Parole, n'hésite pas à dire la vérité à l'homme sur son terrible état, c'est aussi parce que Lui seul peut y apporter le remède.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :