•   


     



     


      

     

     

     

     

    PERCEVOIR LA BEAUTE

     

     

    ~~ ~~

     

     




     







     

    Il y a peu de temps, le "Washington Post" a mené une enquête sur la perception, les goûts et les priorités d’actions des gens. Les questions étaient : dans un environnement public, à une heure inappropriée, pouvons-nous percevoir la beauté qui nous entoure ? Nous arrêtons-nous pour l'apprécier ? Pouvons-nous reconnaître le talent dans un contexte inattendu ?







     

    Pour mener leur étude, ils ont demandé à Joshua Bell, l’un des plus grands violonistes au monde, de se tenir debout dans l’entrée de la station "L’enfant plaza" à Washington.

    Deux jours avant de jouer dans le métro, sa prestation au théâtre de Boston affichait "complet" avec des prix avoisinant les 100 dollars la place.

    Ainsi, par un froid matin de janvier, Joshua Bell commença donc à jouer du violon pendant quarante-cinq minutes.

    Il débuta par la chaconne de la 2e partita de Bach, enchaîna avec du Manuel Ponce, du Massenet et à nouveau du Bach.

    À cette heure de pointe, vers 8h du matin, quelques mille personnes ont traversé ce couloir.

    Durant les trois quarts d'heure de jeu du musicien, seules sept personnes se sont vraiment arrêtées pour l'écouter un moment.

    Une vingtaine environ lui a donné de l'argent tout en continuant samarche.

    Il a récolté en tout et pour tout 32 dollars.












    Quand il eût fini de jouer, personne ne le remarqua.

    Personne ne l’applaudît.

     Une seule personne sur plus de milles, le reconnût !

    En effet, personne ne se douta que ce violoniste était Joshua Bell, un des meilleurs musiciens sur terre.

    Il a joué dans ce hall les partitions les plus difficiles jamais écrites, avec un Stradivarius de 1713 valant 3,5 millions de dollars !

    Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être :

    "si nous n'avons pas le temps pour nous arrêter et écouter l'un des meilleurs musiciens au monde jouant quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, à côté de combien d'autres choses exceptionnelles passons-nous, chaque jour ?"










     



     Cette enquête me renvoie à l’attitude des gens, courant, se pressant sans considérer Dieu.

    Chaque jour, des millions d’individus passent à côté de Dieu sans le voir, sans l’entendre comme s'il n'existait pas !

    Pour la plupart des hommes, Dieu est uniquement dans un lieu réservé, dans une salle de "concert"...

     Et pourtant, Dieu est là, dans votre chambre, dans votre voiture, sur votre lieu de travail.

    Oui, arrêtez et sachez qu’Il est Dieu !












    © Patrice MARTORANO 

      fleur85.gif




     

     
     

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique