• Dieu nous a parlé dans le Fils.

    Hébreux 1. 2

    C'est pourquoi nous devons porter une plus grande attention à ce que nous avons entendu.

    Hébreux 2. 1

    Prenez garde de ne pas refuser celui qui parle.

    Hébreux 12. 25

     

    Dans ce monde où se font entendre tant de voix discordantes et contradictoires, Dieu parle lui aussi. Ses paroles, nous les trouvons dans la Bible, mot qui signifie “le Livre”; non seulement un livre remarquable, mais un livre unique, la Vérité, la Parole de Dieu.

    Parce qu'il est Dieu et que l'intelligence humaine ne peut s'élever jusqu'à lui par le raisonnement, Dieu ne peut être connu de l'homme que par une révélation directe de sa part.

     

     

     

    La nature montre un Créateur puissant et sage. Notre conscience parle d'un Dieu saint. Mais pour connaître un Dieu Sauveur, un Dieu qui aime sa créature et veut son bonheur, il fallait un autre langage. C'est celui que tient la Bible. Elle n'est ni un recueil de règles morales, ni un manuel religieux réservé aux gens instruits ou à un clergé. S'il est vrai qu'elle contient des chapitres plus difficiles que d'autres, tout lecteur de bonne foi est capable d'en comprendre le message essentiel. Peut-on concevoir que Dieu utilise un langage obscur pour dire à sa créature ce qu'elle doit absolument savoir?

     

     

     

    La Bible est la révélation de ce Dieu Sauveur à l'homme pécheur, donc à vous et à moi. Faites l'expérience: ouvrez l'évangile. Vous verrez combien son langage est direct, impitoyable pour ce que nous cherchons à cacher, mais si consolant dès que nous prenons humblement notre place devant Dieu.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique