•  

    Qui donc, parmi les hommes, connaît les choses de l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui? Ainsi, personne ne connaît les choses de Dieu non plus si ce n'est l'Esprit de Dieu.

    1 Corinthiens 2. 11

    Que celui qui se glorifie, se glorifie en ceci, qu'il a de l'intelligence et qu'il me connaît; car je suis l'Éternel.

    Jérémie 9. 24

     

     

    Jean d'Ormesson, l'auteur de “C'est une chose étrange à la fin que le monde” déclare être agnostique. Il ne sait pas. Il aimerait bien savoir. Ou au moins, en savoir un peu plus. “Que savons-nous de Dieu? Pas grand-chose en vérité”, écrit-il. Les connaissances de l'homme progressent dans tous les domaines, pourtant s'il ne connaît pas Dieu, il lui manque la seule connaissance qui compte. Est-ce un savoir inaccessible? Oui, si nous pensons l'acquérir par nos propres facultés. L'intelligence et le raisonnement ne nous sont pas d'un grand secours. Mais Dieu veut se faire connaître à l'homme pour le bonheur de sa créature.

     

     

     

    Par ce qu'il a fait: “Dieu créa les cieux et la terre” (Genèse 1. 1). La Bible nous dit: “Ce qu'il y a d'invisible en Dieu,… sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne au moyen de l'intelligence, d'après les choses créées” (Romains 1. 20), si bien que les hommes sont inexcusables s'ils ne croient pas que Dieu est le créateur de toutes choses.

    Par ce qu'il a dit: Sa Parole écrite, la Bible, est accessible à celui qui la reçoit comme la parole de Dieu. Témoignage de ce qu'il est, de sa volonté, de son but: nous sauver et nous enseigner ses pensées.

    Enfin, il est venu parmi les hommes: “Dieu a été manifesté en chair” (1 Timothée 3. 16). Jésus est la révélation complète de tous les caractères divins, et le moyen de salut pour l'homme éloigné de Dieu. Ne restons pas des ignorants volontaires en refusant les témoignages si clairs de la grandeur et de l'amour de Dieu.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires