•   


     




     



     

      

     







    Un petit garçon avait fabriqué un petit voilier et l'avait peint en rouge.
     
    Une maquette.
     
    Il en était fier, c'était son travail, c'était lui l'artiste.
     
     Il l'a descendu au lac pour le faire naviguer.
     
     Il le guidait avec un bâton quand un coup de vent l'a emporté loin de lui, de sa portée et finalement hors de sa vue.









    Il était découragé et avait le cœur brisé.

     
    Plusieurs jours plus tard, alors qu'il passait devant un magasin vendant des occasions, il a regardé dans la vitrine et là, il y avait son propre bateau.
     
    Quelqu'un l'avait retiré de l'eau.
     
    Il est entré dans le magasin et a demandé le bateau.
     
    Le propriétaire lui dit :
     
    Fils ! Je ne peux pas te le donner, je l'ai acheté à quelqu'un. Il est à vendre, si tu le veux, tu peux l'acheter.








    Combien ? Dit le garçon.
     
    L'homme lui a dit le prix.
    Le garçon est allé travailler, a gagné l'argent et il est revenu voir le propriétaire du magasin.
     
    Il a mis l'argent sur le comptoir et a dit, "Maintenant puis-je avoir le bateau ?"
     
    Sortant de chez le marchand, on pouvait entendre le garçon dire en caressant le bateau :
     
     "Petit bateau tu es doublement à moi. Tu es à moi parce que je t'ai fait et tu es à moi parce que je t'ai racheté."






     

    © Auteur Inconnu 

      fleur85.gif





     

     
     

    34 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique