• LES CÈDRES DU LIBAN (3)

      

     




     


     


    LES CÈDRES DU LIBAN (3)

     


     



    « La gloire du Liban lui sera accordée... »   Esaïe 35.2
     

     


     



    Imaginez le vent en train de souffler sur les forêts du Liban et vous entendrez soudain chanter certains des cèdres qui les composent.

    Plus violente est la tempête, plus leur chant s'élève clair et majestueux au-dessus des montagnes.




    3- Ce sont les cèdres chanteurs ! Et Dieu aime à se servir de tels cèdres pour bâtir des églises puissantes.

    Dans le livre des Actes, deux de ces « cèdres » se retrouvèrent au fond d'une prison philippienne, leur pieds et leurs mains emprisonnés dans un carcan rugueux, leur dos ensanglantés par les coups de fouet qu'ils venaient de subir, en butte au mépris de tous.

    Comment réagirent-ils à la tempête qui balayait leur vie ?

    « Vers minuit, Paul et Silas priaient et chantaient pour louer Dieu...Tout à coup, il y eut un violent tremblement de terre qui secoua les fondations de la prison. Toutes les portes s'ouvrirent aussitôt et les chaînes de tous les prisonniers se détachèrent »

    (Actes 16.25-26).








    Un vieux prédicateur s'écria un jour :

    « Dieu fut tellement subjugué de plaisir en les entendant chanter Ses louanges, qu'Il ne put s'empêcher de battre des pieds en rythme avec leurs chants et lorsque Dieu se met à battre des pieds, un beau tremblement de terre en résulte ! »

    La louange brise les chaînes et ouvre les portes des prisons, c'est la meilleure stratégie pour obtenir la victoire !

    Satan fera tout pour vous empêcher de louer Dieu car il connaît :

    1- L'importance de la louange :

    « Le Seigneur est grand, Il est digne de toute louange... »

    (Psaume 48.1).








    2- Les effets de guérison qu'elle engendre. Pour nous aider à surmonter « le découragement » Dieu nous offre « des vêtements de fête » !

    (Esaïe 61.3).

     Encore faut-il que nous acceptions de les enfiler !

    3- Le pouvoir de la louange surtout en période de crise !

    Lorsque l'armée d'Israël se trouvait inférieure en nombre à l'armée ennemie, Dieu disait à Son peuple de placer le choeur et les musiciens en première ligne sur le champ de bataille et d'engager le combat !

    Et le résultat ?

    « Au moment où ils entonnèrent leurs chants de louanges, le Seigneur jeta la confusion dans les rangs ennemis... »

    (2 Chroniques 20.22TP).








    Beaucoup d'expériences, considérées comme des signes de réveil ou de renouveau spirituel ne sont que des vagues passagères, aujourd'hui devant nous, et disparues demain.

     Nous sommes vulnérables et fragiles lorsque nous sommes affamés spirituellement, car nous sommes alors en porte-à-faux à la frontière qui sépare deux royaumes spirituels bien différents.

    Pour être sûrs de ne pas nous tromper, posons-nous ces 4 questions :


    1- Ce réveil correspond-il aux Ecritures ?

    (Lisez Esaïe 8.20).









    N'attendez pas la fin de la bataille pour vous mettre à crier votre joie !

     Lancez-vous dans la bataille en chantant à Sa gloire et vous Le verrez vite bouleverser votre situation !






     
     


    © Bob GASS
     

     


     

      fleur85.gif





     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :