• Faiblesse humaine et puissance divine

      

     

     

     

      

     

    Faiblesse humaine et puissance divine




    "Car lorsque nous étions encore sans force Christ au temps marqué est mort pour des impies"
     
    Romains 5.6

    Ce mot "force" est assez suggestif. Il évoque plusieurs choses, comme la musculature de l'homme, ses exploits sportifs, sa vitalité.
     
    Il peut aussi nous faire penser aux autorités qui nous gouvernent, aux hommes très haut placés dans la hiérarchie sociale, au pouvoir de l'argent, aux forces de l'ordre.
     
    Un général français de grand renom a voulu doter notre pays de la "force de frappe" (dissuasive).

    Notre texte ne parle pas de cette sorte de "force" mais de tout autre chose.
     
    Il n'est pas question ici du domaine physique mais plutôt moral et spirituel.
     
    En effet il est indéniable que l'homme n'est pas en mesure de lutter contre toutes les formes du mal.
     
    Vous êtes sans force devant le péché.
     
    Vous vous avouez vaincu et esclave de votre faiblesse et de votre impuissance.
     
    Votre conscience est mise à rude épreuve !
     
    Malgré l'enseignement religieux reçu durant votre enfance, votre coeur demeure vide.

    Quelqu'un a déclaré que la science de l'homme avait réussi à envoyer un cosmonaute sur la lune, mais à son retour sur la terre, aucun changement profond n'avait eu lieu.
     
    Les problèmes étaient toujours là : guerres, famines, maladies etc....

    La Bible déclare dans 2 Timothée 3.5 :
     
    "L'homme a l'apparence de la piété mais il renie ce qui en fait la force".
     
    Le Christianisme n'est pas une étiquette, quelques leçons de morale, des paroles de réconfort pour les faibles, mais une puissance de vie et de délivrance.
     
    L'apôtre Paul dit dans Éphésiens 1.19-20 :
     
    "Dieu a déployé sa force en Christ en le ressuscitant des morts."
     
    Vous êtes "sans force" mais Dieu a le pouvoir, la force de vous ressusciter avec Christ.
     
    De faire de vous une créature nouvelle.

      


    Une prière pour aujourd'hui

    Je reconnais que je suis "sans force" devant le mal, surtout celui qui se trouve dans mon coeur.
     
    Je veux accepter, aujourd'hui, ce plan merveilleux de Dieu en ma faveur.
     
    La victoire de Christ est aussi ma propre victoire.
     
    Je te remercie, Seigneur, de m'avoir aimé tel que j'étais.
     
    Amen.




     

    © Lucien BOTELLA

     

      fleur85.gif

     

     
     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :