• ËTES-VOUS UN AUDITEUR ATTENTIF

      






             
     


    « Chacun devrait être prompt à écouter mais lent à parler... »
       

    Jacques 1.19


             


     

     

       ËTES-VOUS UN AUDITEUR ATTENTIF   

     



             
          
        

    Quelqu'un a dit :

    Dieu nous a donné deux oreilles mais une seule bouche parce que nous avons deux fois plus besoin d'écouter que de parler ! »

    Ce qui signifie que nous devons nous montrer prompts à apprendre à écouter mais lents à parler.

    Savoir écouter les autres aide à l'établissement de bonnes relations avec eux, mais savoir écouter doit s'apprendre, ce n'est pas un talent que nous recevons à notre naissance !

    Voici quelques suggestions pour vous aider à mieux écouter les autres :






    1- Ecoutez sans interrompre votre interlocuteur.

    Résistez à la tentation de finir ses phrases ou de vous emparer de la conversation.

    Forcez-vous à simplement écouter !





    2- Ecoutez afin de mieux comprendre. Essayez de suivre le point de vue de votre interlocuteur, de comprendre ses émotions, ses motifs, ses besoins, son raisonnement.

    Ecouter signifie entendre ce qu'il dit vraiment, ce qu'il ressent, ce qu'il pense et non pas ce que vous imaginez à sa place.

    Apprenez à poser des questions telles que :

    « Que voulez-vous dire vraiment ? »

    « Vous ai-je bien compris... ? »

    « Que ressentez-vous ? »

    En d'autres termes ne faites aucune supposition, vérifiez les faits !







    3- Ecoutez sans porter le moindre jugement.

    Ne tirez pas de conclusions hâtives.

    Si vous ne comprenez pas, continuez à écouter.

    « Celui qui répond avant d'avoir écouté agit comme un insensé et s'attire les moqueries des autres »

    (Proverbes 18.13 TP).

    Vous comprendrez si vous écoutez plus longtemps !




    4- Ecoutez sans essayer de corriger, de dénigrer ou de rejeter l'opinion des autres.

    Evitez des phrases telles que « Ce n'est pas vrai, cela ne s'est pas passé ainsi... » ou « Vous êtes beaucoup trop sensible, vous imaginez trop... »

    Vous ne ferez que mettre votre interlocuteur dans une position défensive.






    5- Valorisez l'opinion des autres. Acceptez l'existence d'opinions différentes des vôtres.

    Demandez-leur de vous aider à les comprendre.

    Une phrase comme :

    « Si je vous comprends bien, vous pensez... Ai-je raison ? » accroîtra leur confiance et les aidera à accepter les solutions que vous voulez offrir !




             
          
        



    © Bob GASS
     

     

      fleur85.gif





     

       


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Octobre 2014 à 10:10

    Passe un bon week-end gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :