• DIEU VOUS PROTÈGE

      

     





    DIEU VOUS PROTÈGE






     

    « Il ne permit à personne de les opprimer... »   1 Chroniques 16.21




     



      Jusqu'où iriez-vous pour protéger votre enfant, pour empêcher qu'il ne souffre ?

    Multipliez ceci à la puissance infinie et vous comprendrez peut-être combien vous comptez aux yeux de Dieu.

    Nabucodonosor s'empara des vases sacrés qui se trouvaient dans le temple de Jérusalem et les plaça dans un temple païen à Shinar

    (Daniel 1.1-2).

    Après lui son fils Belshatsar devint roi et, une nuit, au cours d'un festin très arrosé, il fit apporter par ses « serviteurs les vases d'or qui avaient été enlevés du Temple, de la maison de Dieu à Jérusalem ; et le roi, ses grands, ses femmes et ses concubines y burent »

    (Daniel 5.3).






     

    S'ils s'étaient amusés à boire dans n'importe quelle autre coupe, cela n'aurait eu que peu d'importance, sans doute, mais Dieu avait trop investi dans ces vases sacrés pour les laisser en abuser ainsi impunément.

    Cette même nuit Belshatsar fut tué et son royaume complètement détruit, à cause du principe biblique exprimé dans ce verset :

    « Il ne laissa personne les opprimer, Il fit des reproches à des rois à leur sujet : Ne touchez pas à ceux qui ont reçu Mon onction »

    (1 Chroniques 16.21-22).


     

     





    En tant qu'enfant de Dieu racheté par Lui, Il vous aime et veut vous protéger.

    N'oubliez jamais cette vérité.

    Peut-être devrez-vous vous battre sur une terre étrangère ou vivre et travailler dans des circonstances difficiles ; peut-être devrez-vous souffrir pour votre foi,mais comprenez ceci :

     Dieu a trop investi en vous pour permettre à quiconque de vous abattre.

     

     

    Chaque fois que Satan essayera de le faire, Dieu interrompra ses réjouissances pour lui dire catégoriquement :

    « Ce vase ne t'appartient pas, ne le touche pas, cela M'a pris trop de temps pour lui apprendre comment prier, J'ai passé trop d'heures à lui apprendre comment surmonter ses difficultés. Maintenant il a appris comment résister à la pression des épreuves. Il a déjà trop souffert pour Mon nom pour que Je te laisse maintenant l'écraser. Bas les pattes ! Il M'appartient ! »

    Réjouissez-vous, Dieu veut aujourd'hui encore vous protéger.


     

     

     




    © Bob GASS

     

      fleur85.gif



     

       


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mai 2014 à 10:24

    Passe un doux Week-end gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :