• COMMENT CONTRÔLER VOTRE COLÈRE (1)


     







    COMMENT CONTRÔLER VOTRE COLÈRE (1)

    ******


    « Que chacun dise la vérité à son prochain... »

    Éphésiens 4.25    

     

     

     

     

     Voici quelques règles que Dieu nous a données afin de contrôler notre colère.

     

     Règle 1 :

    Soyez honnête à tout prix. «Rejetez le mensonge et que chacun de vous parle avec vérité à son prochain...

     

    Deux fortes personnalités au sein d'une communauté ou d'une relation ressemblent à deux puissantes rivières qui se rejoignent en une seule : un fort courant forcément se développe au confluent !

    La colère peut exploser comme un éclair d'orage ou rouler dans les lointains comme un grondement de tonnerre.

    Parfois nous nous opposons violemment et nous souffrons l'un et l'autre, parfois nous nous éloignons doucement et silencieusement l'un de l'autre.

    Mais la colère bien gérée n'est pas nécessairement destructive.

    Ne péchez pas en laissant la colère contrôler votre esprit... »

    (Éphésiens 4.25-26 TP).

    Si vous sentez la colère monter en vous,ne prétendez pas l'ignorer,ne feignez pas le calme et l'indifférence.

    La colère peut être constructive: nous avons le droit de nous mettre en colère devant l'injustice et l'exploitation d'autres êtres humains.

    Affirmer « Je suis en colère contre vous et,parce que notre relation est importante à mes yeux, je souhaite vous en parler » est une attitude honnête qui invite la participation de l'autre à résoudre le conflit.

    Ignorer le différent, le minimiser ou prétendre que cela ne vous touche pas est foncièrement malhonnête.












     

    L'exagérer est une autre forme de mensonge :vous ne devriez jamais dire :
    « Vous n'écoutez jamais ce que je dis. »ou« Vous ignorez complètement ce que je ressens. »ou encore :

    « Je suis toujours le seul à essayer de tout arranger ici ! »

    Ce sont des généralisations sans fondement qui ne font qu'aggraver la situation, empêchant toute résolution du problème initial.

     

     

     


     




    Une autre forme de mensonge consiste à blâmer l'autre :« Si tu arrivais à l'heure, je n'aurais pas à te critiquer sans cesse. »

    Ou le contraire :

    « Si tu arrêtais de me critiquer, peut-être pourrais-je faire un effort pour arriver à l'heure ! »

    Le blâme est un moyen d'éviter votre responsabilité, il ne sert qu'à envenimer les choses et ne produit jamais de résultat positif
     

     

    La solution divine :

    « Que chacun dise la vérité à son prochain... », à condition que cela soit fait avec amour !









    © Bob GASS

     

     

    fleur85.gif


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :