• AU-DELÀ DU JOURDIN EN CHANTANT

      


     



    AU-DELÀ DU JOURDIN EN CHANTANT 

     



     


    Oh! que tu es heureux, Israël! Qui est semblable à toi, peuple sauvé par l'Éternel, le bouclier de ton secours et l'épée par laquelle tu es exalté? Tes ennemis dissimuleront devant toi; et toi, tu fouleras de tes pieds leurs hauts lieux

    (Deutéronome 33:29)


     

     




     

    Cet ennemi suprême, le diable, est un menteur dès le commencement ; mais il est tellement plausible, que comme Eve, nous sommes menés à le croire.

     Pourtant dans notre expérience nous le prouverons comme menteur.

    Il dit que nous tomberons de la grâce, déshonorerons notre profession, et périrons avec le sort malheureux des apostats ; mais, faisant confiance au Seigneur Jésus, nous nous tiendrons sur notre chemin et montrerons que Jésus ne perd aucun de ceux que son Père lui a donné.


     

    Il nous dit que notre pain manquera, et que nous mourrons de faim avec nos enfants ; pourtant le conducteur des corbeaux ne nous a pas oubliés, et il ne le fera jamais, mais nous préparera une table en présence de nos ennemis.

    Il chuchote que le Seigneur ne nous livrera pas hors de l'épreuve qui apparaît indistinctement en avant de nous, et il menace que la dernière once cassera le dos du chameau.


     


    Quel menteur il est! Le Seigneur ne nous laissera ou ne nous abandonnera jamais.

    "Laissez-le s'en sortir tout seul!" braille le démon: mais le Seigneur le fera taire en venant nous délivrer.

    Il prend un grand plaisir à nous dire que la mort se montrera une épreuve au-delà de nos forces.

     "Comment pourras-tu passer le Jourdin en crue?"

    Mais là également il sera trouvé menteur, et nous traverserons la rivière en chantant des psaumes de gloire



     
     

     

    © C.H.Spurgeon

      fleur85.gif





     

       


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Décembre 2014 à 05:13

    Bonjour  ROSIA

    Retour au temps de saison

    Il faut s’en faire raison

    Les gelées nous arrivent

     Sans que cela nous prive

    D’une certaine valeur

    Celle d’un fond de chaleur

    Bien blotti dans son logis

    Où le chauffage réagit

    Les prés sont toujours verts

    Même a l’approche de l’’hiver

    L’air vivifiant nous attend

    Plus ou moins rudement

    Une belle journée de mardi

    Du nord, de l’est  ouest et midi

    Sans oublier les pays francophones

    Ainsi que le soleil des régions dom

    Avec mes Amitiés Bisous

        56MELDIX77    

       le Briard     Breton    http://aveclaphoto.eklablog.com/   



     

    Soleil si doux 

    Au déclin de l’automne,  

    Arbres jaunis, 

    Je viens vous voir encore.  

    Pierre  Jean

    De BÉRANGER

     

     

    2
    Evy
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 13:52

    Nous voilà avec un froid qui et de saison bonne journée bisous Evy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :