•  

    **Une mauvaise excuse**

     

    Ouvre mes yeux, et je verrai les merveilles qui sont dans ta loi.

    Psaume 119. 18

    Jésus prit la parole et dit : Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants.

    Matthieu 11. 25

     

    “Il y a tellement de choses incompréhensibles dans la Bible que je ne la lis plus !” disait quelqu'un.

    Nous reconnaissons qu'il y a des passages ardus dans la Bible ; elle le dit elle-même en parlant de “ces sujets dont certains sont difficiles à comprendre” (2 Pierre 3. 16). Mais nous pouvons vous dire que la majeure partie présente des choses très simples, à la portée même d'un enfant.

     

     

     

    Par exemple : “Il n'y a pas de juste, non pas même un seul... Il n'y a pas de différence, car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu” (Romains 3. 11, 22, 23). Si vous êtes honnête, vous avouerez que vous avez compris car vous vous sentez concerné. Chacun de nous a besoin d'être délivré de cette triste condition de pécheur perdu loin de Dieu.

     

     

     

    Et d'une façon aussi simple, Dieu nous explique comment on peut être délivré de la juste condamnation qui atteindra tous ceux qui ne se seront pas mis en règle avec lui. “Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé” (Actes 16. 31). Ce verset ne présente pas de difficulté de compréhension, de telle sorte que personne ne pourra dire : “Je ne savais pas comment être sauvé”. A ceux qui refusent ce message de salut, le Seigneur Jésus déclare : “Vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie” (Jean 5. 40).

     

    Ne cherchons pas de fausses excuses ; lisons la Bible avec prière ; Dieu, qui nous connaît très bien, nous la fera comprendre progressivement.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique