•  

    La langue

     

      

     

    Que la parole du Christ habite en vous richement.

    Colossiens 3. 16

    Ils s'étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

    Luc 4. 22

    Jamais homme n'a parlé comme cet homme.

    Jean 7. 46

     

     

    “Voyez encore les navires: si grands qu'ils soient, et poussés par des vents violents, ils sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote.

    De même aussi la langue est un petit membre et elle se vante de grandes choses. Voyez comme un petit feu peut allumer une grande forêt! Et la langue est un feu. La langue, un monde d'iniquité, est installée parmi nos membres; c'est elle qui souille le corps tout entier et enflamme le cours de la nature, et elle est enflammée par la géhenne. Car toute espèce de bêtes sauvages et d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins se dompte et a été domptée par l'espèce humaine; mais la langue, aucun homme ne peut la dompter: c'est un mal désordonné, plein d'un venin mortel.

     

     

     

    Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à la ressemblance de Dieu; de la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Mes frères, il ne devrait pas en être ainsi. Une fontaine fait-elle jaillir par la même ouverture le doux et l'amer? Mes frères, un figuier peut-il produire des olives, ou une vigne des figues? De l'eau salée ne peut pas non plus donner de l'eau douce.

     

     

    Qui est sage et intelligent parmi vous? Que par une bonne conduite il montre ses œuvres avec la douceur de la sagesse… La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite paisible, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans partialité, sans hypocrisie.”


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique